17 avril, 18h : Strindberg à la conquête de la France. L’auto-traduction française du Père

3109139_1439_2048Giuliano D’Amico (Volda, Norvège)

La conférence sera consacrée à Père, la version française de la pièce de théâtre Fadren, que Strindberg traduisit lui-même et publia en 1888. Strindberg adapta la pièce en remplaçant plusieurs détails de la culture suédoise par des éléments français, mais aussi en tempérant certaines ambiguités et controverses. Cette modération est liée au désir de Strindberg d’avoir ses pièces mises en scène à Paris et d’être reconnu comme un auteur «français ». La forme physique du livre fut, elle aussi, naturalisée : Strindberg chercha à publier une fausse édition française, sans la présenter comme une traduction.

Giuliano D’Amico est maitre de conférences à l’Høgskulen i Volda, Norvège. Parmi ses dernières publications, Domesticating Ibsen for Italy. Enrico and Icilio Polese’s Ibsen Campaign (Edizioni di Pagina, Bari, 2013).

Lieu : Université de Strasbourg, Le Patio, s.4307, http://www.unistra.fr/plans/zoom/centre/c4/61/index_intranet.html