27 / 11 / 17 : Steinunn Sigurdardóttir & Oddny Eir Ævarsdóttir

Soirée de lecture de littérature islandaise

27 novembre, 18h30, librairie Kléber

Née à Reykjavík, Steinunn Sigurdardóttir publie son premier recueil de poésie à dix-neuf ans, suivi d’une dizaine de romans. Le Voleur de vie (1995), succès de librairie, a été porté à l’écran par Yves Angelo avec Emmanuelle Béart et Sandrine Bonnaire. Elle a publié en 2008 aux Éditions Héloïse d’Ormesson Le Cheval Soleil, plébiscité par la critique, en 2011 Cent portes battant aux quatre vents et en 2013 Yo-yo. Après avoir vécu cinq ans à Berlin, elle réside actuellement à Strasbourg et parle couramment le français.

 

 

Née en 1972, Oddný Eir Ævarsdóttir a  obtenu un doctorat à l’université de la Sorbonne et a également mené des recherches dans le domaine des musées islandais. Ses activités artistiques sont nombreuses : elle est l’auteur de trois romans autobiographiques, a traduit et édité des œuvres littéraires, a organisé des évènements d’arts visuels et a géré un espace d’arts visuels à New York et Reykjavík (Dandruff Space), en collaboration avec son frère archéologue, Uggi Ævarsson. Ensemble, ils dirigent la compagnie d’édition Apaflasa (Monkey Dandruff). De plus, Oddný Eir Ævarsdóttir a aussi travaillé en tant que rédactrice en chef du site web Náttúra.info. En 2009, son livre Heim til míns hjarta  a été en lice pour le prix culturel du journal DV. Quant à Jarðnæði, nominé en 2011 pour le prix littéraire islandais, il remporte en 2012 le prix de littérature féminine islandaise.